Statue Songye fétiche, RDC Dépourvu d'accessoires,... - Lot 31 - Arthema Auction

Lot 31
Aller au lot
Estimation :
120 - 180 EUR
Statue Songye fétiche, RDC Dépourvu d'accessoires,... - Lot 31 - Arthema Auction
Statue Songye fétiche, RDC Dépourvu d'accessoires, cefétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi )est vigoureusement taillé, laissant apparaître les coups d'herminette. Les fétiches individuels étaient parfois sculptés par des non-professionnels, les propriétaires eux-même. Patine brune satinée. Abrasions 30 x 8 cm Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d' Afrique . Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, les figures plus modestes réservées à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba auxquels ils sont apparentés par l'intermédiaire d'ancêtres communs. Les Songyes ont créé des statues impressionnantes aux traits puissants sont souvent utilisées pendant les cérémonies secrètes, recouvertes d'accessoires comme des plumes, de la peau et une corne pleine de charge magique. Très présente dans leur société, la divination permettait de découvrir les sorciers et d'apporter des éclaircissements sur les causes des malheurs qui frappaient les individus.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de vente
Retourner au catalogue